Le chauffage, mode d’emploi, panne

Coupure générale électrique du 22/10/2019 21h10
22 octobre 2019
Coupure d’eau
6 novembre 2019

Le chauffage, mode d’emploi, panne

Bonjour, 

Il est régulier que certains résidents se plaignent de ne pas pouvoir chauffer les pièces de leur logement à leur convenance, vous trouverez ci-dessous quelques explications pour chauffer au mieux votre logement. 

La résidence a été construite selon la norme thermique RT2012, celle-ci vise à limiter la consommation d’énergie exprimé en kwh à 50 kwh/m² annuelle, pour une température dans le logement de 19°c.

Dans chaque logement se situe dans le séjour (sauf s’il a fait l’objet d’une demande de déplacement au promoteur), un thermostat où l’on peut régler la température souhaitée, de façon automatique (vous pouvez trouver sur ce site la documentation du thermostat) ou de façon manuelle. 

Le thermostat se situant dans le séjour présente un inconvénient car lorsque la température de consigne est atteinte dans le séjour, le chauffage se coupe dans tout l’appartement. Autrement dit, si l’on consigne une température de 19,5°c celle-ci pourra être atteinte dans le séjour et entrainera la coupure du chauffage de l’appartement alors que dans une chambre la température pourra être inférieur à 19,5°c. 

Il convient donc de régler l’ouverture de chaque chauffage de façon à obtenir une chauffe homogène dans chaque pièce ou de mettre une température de consigne plus élevée mais qui entrainera une consommation plus importante. 

Bien que le thermostat affiche une plage de 7°c à 32°c, il sera difficile de dépasser une température comprise entre 19°c et 21°c.

La température de consigne en chaufferie est limité à 21°c pour permettre à chaque appartement d’atteindre la température maximale de 19°c en tout endroit du bâtiment.

Les résidents qui souhaitent avoir une température plus élevée que celle qu’ils obtiennent avec le chauffage commun devront recourir à leur frais un chauffage d’appoint.

INDENTIFIER SA COLONNE DE CHAUFFAGE ET COMPRENDRE LES DONNEES DE SON COMPTEUR : 

Vous pouvez accéder sur le palier à votre colonne de chauffage, elle se situe derrière une porte comme celle-ci. 

Votre colonne est identifiable par le numéro de votre appartement tout comme votre compteur.

Celle-ci se compose de plusieurs vannes, d’un servomoteur commandé par votre thermostat pour permettre au fluide chauffage de circuler lorsque vous êtes en demande de chauffage, d’un disjoncteur pour alimenter le servomoteur, et enfin de votre compteur. 

Le servomoteur ci-dessous en position fermée et un exemple de vanne en position ouverte.

Le servomoteur en position ouverte, le thermostat de l’appartement est en demande de chauffage. 

Le disjoncteur du servomoteur en position on.

Le compteur de chauffage, pour voir les informations qu’ils recensent il faut presser le bouton noir sur la droite de l’afficheur.

La première pression fait apparaître la consommation total exprimée en kwh depuis sa mise en service.

La seconde pression fait apparaître le nombre de m3 d’eau ayant circulé dans le circuit de chauffage de votre appartement.

La troisième pression fait apparaître la consommation instantanée exprimée en m3/h d’eau circulant dans le circuit de chauffage de votre appartement.

La quatrième pression fait apparaître la consommation en instantanée exprimé en kw.

La cinquième pression fait apparaître la température d’entrée de l’eau dans le circuit de chauffage de votre appartement. 

En patientant quelques secondes, la donnée ci-dessous s’affiche, il s’agit de la température de l’eau à la sortie du circuit de chauffage de votre appartement.

La sixième pression fait apparaître le delta entre la température de l’eau en entrée/sortie du circuit de chauffage de votre appartement. 

Les menus qui suivent ne présentent pas d’utilité, pour revenir au début il convient de presser le bouton noir jusqu’à l’écran qui vous intéresse. L’affichage du compteur s’éteindra au bout d’un certain temps d’inactivité. 

 

LES DYSFONTIONNEMENTS CONNUS : 

Je n’ai pas de chauffage dans mon appartement, et aucune erreur ne s’affiche sur mon thermostat. 

  1. S’assurer que les radiateurs sont ouverts dans le logement.

  2. Regarder en gaine palière en identifiant sa colonne par le numéro d’appartement si aucune vanne n’est fermées et si le disjoncteur est en position on.

  3. Lorsque le thermostat indique une flamme cela signifie qu’il y a une demande de chauffage. Se rendre à la gaine palière regarder sur sa colonne si le servomoteur se lève de quelques millimètres dans un délai de 6 minutes. Ce servomoteur gère en fonction du thermostat l’ouverture et la fermeture de la vanne de chauffage de votre appartement. Il est possible que celui-ci soit en panne et dans ce cas reste en position fermée malgré la demande de chauffage initiée par le thermostat.  

Si vous constatez après ces vérifications que vous n’avez pas de chauffage, le copropriétaire de l’appartement doit prendre contact avec le syndic.

Si vous êtes locataire, contacter votre loueur, dans le cas d’une agence vous devez faire la demande auprès de votre agence de location afin que celle-ci entre en contact avec le syndic tout comme le loueur copropriétaire.  

Le syndic émettra alors un ordre de service auprès de la société en charge de nos installations de chauffage seule habilité à intervenir, afin qu’elle intervienne dans les délais les plus brefs. 

S’il s’agit d’une panne du servomoteur, sachez que le conseil syndical a prévu un stock pour permettre un changement rapide de cet élément. 

Enfin, toute prestation sera facturée dans les charges et de façon exclusive au copropriétaire ayant effectuée une demande d’intervention. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *